Corossol (graviola) : Bienfaits, dangers et toutes les infos sur ce fruit

Aujourd'hui, nous vous invitons à une découverte fruitée et exotique pour les plus gourmands et les adeptes de nourriture saine. Roulement de tambour … c'est le corossol.

Ça ne parle certainement pas à beaucoup d'entre vous surement parce que les noms aussi diffèrent en fonction des régions.

Mais le corossol ou le graviola est un fruit exceptionnel pour de nombreuses raisons.

Certains connaissent ce fruit exotique mais pas son nom ni ses vertus et d'autres n'en ont certes jamais entendu parler.

Cela s'explique car ce n'est pas un fruit qui pousse en Europe. Il y est importé mais pas couramment.

Cependant, après cet article où nous vous parlerons de ce fruit exceptionnel et de ses bienfaits très intéressants pour la santé, non seulement vous dormirez moins bête mais vous aurez envie de le goûter.

Et ça vous fera bien sûr une belle expérience.

Qu'est-ce que le corossol ?

Le corossolier ou l'annona muricata, est un arbre fruitier de la famille des annonacées.

C'est un arbuste dont la taille peut atteindre 10 m de haut avec des feuilles vertes foncées brillantes et persistantes.

Il pousse dans les régions tropicales de l'Afrique, de l'Asie, de l'Amérique et des Caraïbes où le climat est chaud et doux.

Le corossolier est un arbuste qui ne supporte pas les températures hivernales, d'où sa rareté en Europe.

Le corossolier donne un fruit exotique comestible appelé le corossol.

Le corossolier est employé à diverses fins utiles.

Ses feuilles, son fruit, ses graines et ses racines sont employées dans le domaine médicinal pour leurs qualités thérapeutiques mais aussi dans le domaine culinaire.

Le corossol: caractéristiques et propriétés

Corrosol, coronsol, sapotille, sapadille, graviola , guanabana ou guyabano, le corossol possède plusieurs noms dépendamment de la région où il est cultivé.

C'est un fruit charnu de couleur verte recouverte sur son écorce par des sortes de pointes ressemblant à de molles épines. L'intérieur du fruit est composé de la partie charnue qui est d'une blancheur laiteuse et des graines non comestibles.

Le corossol possède une chair tendre au goût acidulé, sucré et doux rappelant celui de la pomme-cannelle. Il se consomme de plusieurs manières : cru, pressé pour en extraire du jus sucré et frais pour en faire des smoothies, des glaces etc …, cuit pour faire des beignets et autres mets. C'est un fruit qui peut être assez gros et peser jusqu'à 5 kg.

Le graviola ou corossol est un aliment faible en calories mais possède une valeur nutritive élevée.

Il renferme une forte teneur en fibres, en glucides, et en vitamines, principalement la vitamine C, la vitamine B1 et la vitamine B2.

Il possède également des quantités non négligeables de potassium, de magnésium, de thiamine, mais aussi de fer et de phosphore.

Quels sont les bienfaits du corossol ?

Le corossol est un fruit riche en vertus et possédant de nombreuses potentialités thérapeutiques.

Sa composition chimique naturelle en fait un aliment très intéressant à ajouter dans le quotidien.

Malgré les allégations et les exagérations qu'on peut lire sur ce fruit exotique, les études réalisées ces dernières années ont pu confirmer de nombreux avantages certains que sa consommation peut apporter à l'organisme.

La chair du corossol renferme une grande quantité d'eau; elle contient 80% d'eau, 1% de protéine et 18% de carbohydrates. Ce qui fait qu'il est un excellent aliment diurétique idéal pour éliminer les toxines.

Le corossol est un fruit aux propriétés antioxydantes.

Cette activité a été confirmée suite à une étude réalisée qui a consisté à l'évaluation de la capacité cytoprotective de l'extrait de corossol contre le stress oxydatif causé par le peroxyde d'hydrogène sur des cellules de peau (fibroblastes). Le peroxyde d'hydrogène est un oxydant qui agit comme les radicaux libres responsables du stress oxydatif des cellules; ce qui est un facteur important dans les dommages des structures cellulaires dans l'organisme, entraînant des maladies graves car les cellules sont détruites.

Le résultat a donc montré que l'extrait de corossol a inhibé de manière significative un sous-enzyme de la NADPH, un enzyme clé de l'explosion oxydative. Une autre étude fut réalisée avec les feuilles qui a pu excellemment confirmer ces résultats.

Le corossol est un antibactérien et un antifongique.

Les tests in vitro ont montré qu'il possède des composés chimiques efficaces pour détruire certains types de bactéries et de champignons. Son spectre couvre les micro-organismes buccaux responsables des caries, de la gingivite et de la mauvaise haleine et des bactéries à gram positif comme les staphylocoques.

Le corossol possède des capacités anti inflammatoires et analgésiques.

Ses propriétés ont été prouvées scientifiquement par des tests réalisés sur des rats et des souris. Bien avant ces tests confirmatifs, le corossol non mûr était déjà utilisé en Afrique subsaharienne en médecine traditionnelle dans le traitement de certains maux comme les états grippaux, les douleurs liées à l'arthrite et les douleurs nerveuses.

Le corossol a des propriétés anti hyperglycémiques

Il est un anti diabétique. Il contribuerait à réduire le taux de glucose dans le sang, ce qui favoriserait la réduction du risque de diabète. Son action sur l'hyperglycémie a été prouvée en laboratoire sur des rats diabétiques qui ont reçu en traitement des extraits de corossol. Il a été remarqué une réduction très significative de la glycémie qui est descendue à la normale. Sa consommation serait donc un atout contre le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Le corossol a des propriétés anti tumorales.

Oui, et c'est confirmé que le corossol a un mécanisme permettant de réduire les cellules cancéreuses, principalement sur le cancer du sein par rapport auquel des études ont été effectuées. Il possède des activités de cytotoxicité et d'induction de l'apoptose sur le cancer du sein c'est-à-dire intervient dans l'inhibition de la division mitochondriale cellulaire et de la destruction des cellules tumorales.

Cependant, plusieurs articles sur le net ont exagéré sur son pouvoir anticancéreux en affirmant gratuitement que le corossol est plus efficace que la chimiothérapie. Son action anti tumorale varie en fonction de la zone de culture des corossols.

Ce qui suppose que l'environnement a un impact sur les composés bioactifs de l'arbre. Comme toutes les plantes d'ailleurs. Toutefois, au vu de ces effets potentiellement neurotoxiques, il y a une hésitation sur sa mise en tant que traitement anticancéreux sur le marché tant que sa sûreté n'est pas encore validée.

Plusieurs effets thérapeutiques du corossol n'ont pas encore été vérifiés scientifiquement et d'autres sont toujours en cours.

Mais le corossol et le jus de corossol sont utilisés en Afrique pour éliminer les vers intestinaux et les parasites, réduire la fièvre, augmenter le lait maternel après l'accouchement chez la femme allaitante, et sert d'élément astringent dans le cas du traitement de la diarrhée et de la dysenterie. Les graines du fruit sont aussi employées pour leur vertues thérapeutiques.

Informations complémentaires

Le corossol possède des propriétés effectives pour la santé. C'est un fruit à intégrer dans son régime alimentaire sans hésitation. Au-delà de la chaire du fruit, même les graines et la membrane ont des avantages pour la santé. Cependant, le plus grand nombre de bienfaits se retrouvent surtout sur les feuilles de l'arbre.

Les autres parties comme les racines et les branches du corossolier sont aussi de grandes aubaines pour la santé.

Toutefois, il est à noter qu'on a associé des cas de troubles neurodégénératifs à la consommation des fruits et de tisanes de feuilles issus des plantes de la famille des annonacées comme le corossol en Guadeloupe en 2009. Ce qui a permis d'effectuer des études qui ont indiqué que les personnes atteintes sont de grands consommateurs des produits alimentaires et médicinaux des annonacées.

Une concentration importante de l'acétogénine d'annonaceae a été trouvée dans les fruits et jus de corossol dans d'autres régions. Ce qui voudrait dire qu'il existerait une potentielle toxicité du fruit en cas de surconsommation.

Des études ont montré qu'une consommation régulière chez des souris a entraîné des lésions cérébrales chez ces dernières. On estime qu'un adulte qui consomme un fruit par jour ingère en un an le double de la quantité d'annonacine qui a provoqué les lésions cérébrales chez les souris. Donc, une prudence s'impose dans sa consommation. C'est un fruit à consommer mais dans le juste milieu par mesure de sécurité

L'acétogénine d'annonaceae aurait un effet double car, l'annonicine contenu dans le corossol serait le composé prometteur responsable de son effet anti tumoral et de certaines autres propriétés thérapeutiques mais il serait par la même occasion une neurotoxine.

Toutefois, les études se poursuivent pour en apprendre plus sur ce mécanisme de toxicité.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

You are replying to a comment