Les bienfaits du miel

Le miel est utilisé depuis des millénaires comme remède naturel pour traiter de nombreux maux.

Il peut autant être utilisé en application locale qu'en ingestion pour aider à combattre de nombreux maux.

Pour profiter pleinement des bienfaits du miel, il faut qu'il soit de préférence cru et non pasteurisé.

Voyons ensemble tout cela en détails.

Miel cru et non pasteurisé : qu'est-ce que c'est ?

Miel pasteurisé bienfaits

Pour faire simple, un miel brut (autrement appelé miel cru) est le miel le plus proche de son état naturel. Il n'a pas été chauffé.

Le processus pour chauffer le miel se nomme la "pasteurisation". En le pasteurisation, un miel passe de miel brut ou cru à miel "classique ou ordinaire".

Aujourd'hui, la quasi totalité des miels vendus en supermarché sont des miels pasteurisés, donc chauffés.

L'inconvénient de ce genre de procédé est que, si le miel est vraiment pasteurisé, il fait disparaitre le goût du miel, mais aussi ses bienfaits nutritionnels et médicinaux.

Il y a donc deux types de miels :

  • Le miel pasteurisé, dit classique ou ordinaire. Qui est le plus présent sur le marché mais moins bon.
  • Le non-pasteurisé, dit miel cru ou brut. Qui est le plus bénéfique pour la santé et qui conserve son goût.

Pourquoi le miel est pasteurisé ?

Les arguments mis en avant par les personnes utilisant le processus de pasteurisation sont avant tout sanitaire.

Affirmant que cela permettrait de détruire les bactéries.

Voyons cela plus en détails.

Pour pouvoir être conservé plus longtemps

C'est le premier argument. En détruisant les microorganismes, le miel pourrait être conservé plus longtemps.

Un argument de poids qui est aussi mis en avant.

Ne soyons pas dupes, cela permet aussi aux industriels de conserver plus longtemps le miel en cas de difficulté à écouler des stocks.

Ou à faire de plus gros stocks de miel afin de réduire les coûts.

Éliminer les bactéries ?

Le processus de pasteurisation est avancé comme étant une amélioration du miel au niveau sanitaire et vise à diminuer les risques de maladies.

Parmi les maladies les plus susceptibles d'être attrapées via la consommation du miel, il y a le botulisme.

Or, ce processus est utilisé en chauffant le miel jusqu'à 60 degrés puis en le refroidissant immédiatement.

Mais nous savons que bien que la bactérie de Clostridium botulinum (botulisme) et ses toxines soient éliminées par ce procédé, il faudrait en réalité chauffer le miel à 120 degrés pour que cela élimine vraiment toute source de contamination.

En effet, c'est à 120 degrés que les spores sont définitivement éliminés.

Mais à cette température, plus aucun nutriment, bienfait, goût et autres avantages du miel.

Alors, j'ai une question pour vous : la pasteurisation du miel est elle un argument commercial ou un réel procédé mélioratif ?

Limiter la cristallisation

Autre avantage de la pasteurisation, le fait qu'elle évite que le miel ne durcisse.

On appelle cela le processus de cristallisation.

Il peut légèrement altérer le goût mais fait parti du processus naturel de développement du miel.

Le miel est vivant et c'est donc tout à fait normal qu'il évolue dans le temps.

>>> Voir article complet sur la cristallisation du miel

Vous l'aurez compris, pour conserver tous les bienfaits du miel, consommez du miel cru.

Voyons maintenant ensemble quels sont les bienfaits connus du miel.

Réduire les risques de fermentation

La fermentation est une réaction biochimique du miel par un processus naturel qui l'emmène à ne plus être consommable.

Cela est engendré par un taux d'humidité trop élevé et par les températures non maîtrisées.

Un miel fermenté n'est pas autorisé à la vente.

En sachant que tout miel cristallise (à quelques exceptions près) de manière plus ou moins rapide. La pasteurisation est utilisée pour empêcher cela.

Pour limiter la fermentation d'un miel, il faut le stocker entre 10 et 24°C idéalement.

Maintenant que nous avons vu ce qui fait que l'on peut toujours profiter des bienfaits d'un miel, voyons quels sont ceux qu'il possède.

13 bienfaits naturels du miel

1- Il est antioxydant

La présence de phytonutriments fait du miel un produit qui permet de limiter le processus d'oxydation cellulaire. La présence de flavonoides explique en partie sa bonne action.

Découvrez une étude scientifique qui montre les effets des composants phénoliques sur le pouvoir antioxidant du miel : Identification et quantification des composants antioxydants des miels provenant de diverses sources florales

Il est bon de rappeler que les éléments antioxydants présents dans le miel sont associés à des bienfaits santé importants comme la réduction d'accidents vasculaires cérébraux, certains types de cancers et les risques de crise cardiaque (voir étude).

2 - Propriétés antibactériennes et antifongiques

Comme pour tous les bienfaits cités dans ce post, l'efficacité de chaque action qu'elle soit antibactérienne ou autre dépend de la variété et de la qualité du miel.

Quoi qu'il en soit, le miel est reconnu pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Plus précisément le miel cru qui est connu pour tuer les bactéries et les champignons.

Cela est possible par la présence d'éléments naturels comme le peroxyde d'hydrogène qui est antiseptique.

Ces actions sont directement liées aux propriétés anti-oxydantes du miel.

3 - Renforce le système immunitaire

4 - Soigne les blessures externes

Aide à la cicatrisation des blessures et brulures

5 - Pour traiter les problèmes digestifs

Plusieurs miels se sont avérés être efficace contre certains problèmes digestifs (étude 1) comme la diarrhée, l'œsophagite (voir étude) et les ulcères d'estomac.

Par son côté prébiotique très fort, le miel est très utile pour nourrir les bonnes bactéries qui sont présentes dans les intestins et aident à faciliter la digestion entre autres.

6 - Pour apaiser les maux de gorge

Des études ont prouvés que le miel est aussi efficace que certains médicaments pour traiter les maux de gorges.

C'est donc un remède antitussif très efficace.

Pour en profiter pleinement, mélangez ajoutez du miel dans un verre de thé chaud combiné avec du citron. L'effet est assez rapide. Multipliez cette prise sur plusieurs jours.

7 - Utile pour traiter la toux chez l'enfant

Une étude a été réalisée et a prouvée que le miel, en plus de la toux, permet de traiter efficacement la toux nocturne chez l'enfant.

Cette étude a été réalisée auprès de 105 enfants volontaires pour vérifier ou pas ces effets.

Un groupe a reçu du miel de sarrasin pendant plusieurs jours, un autre a reçu un élément aromatisé au miel et le dernier groupe n'a rien reçu.

Le groupe à qui a été administré du miel a connu des résultats largement meilleurs que les autres en terme de diminution de la toux nocturne et a diminué considérablement les difficultés de sommeils.

Cela a notamment réduit les infections des voies respiratoires supérieures. C'est sur ce type de problème de santé que le miel peut être utile pour soulager la toux nocturne.

8 - Contient de nombreux nutriments

Outre ses composés favorisant un pouvoir antioxydant vus plus haut, on trouve d'autres nutriments très bénéfiques pour la santé dans le miel.

Les éléments les plus connus dans le miel sont le fructose, glucose, la maltose et la saccharose.

Mais on y retrouve des composés végétaux qui en font sa force. En sachant que les miels les plus foncés au niveau de la couleur en détiennent le plus (voir étude).

9 - Le miel est un substitut au sucre

Une étude a permis de mettre en lumière le fait qu'il permettait de réduire les facteurs de risque de maladies cardiaques chez les personnes diabétiques.

Il est cependant notable de préciser que le miel, étant composé de sucre, doit être consommé avec modération par les diabétique.

Il est bien "moins pire" que le sucre. Il peut donc être utilisé pour réduire la consommation de sucre petit à petit.

10 - Baisser la pression artérielle

Une pression artérielle trop élevée peut emmener à des maladies d'origines cardiaques. Le miel étant connu pour agir précisément pour baisser la pression artérielle.

Ce sont plus exactement les polyphénols dans le miel qui agissent en ce sens, d'après une étude datant de 2010.

Cela peut être particulièrement intéressant de consommer du miel pour réduire ce risque si vous souffrez d'hypertension, de diabète, d'hyperlipidémie, d'hypertension, d’obésité ou de tout autres facteurs de risques liés aux maladies cardio-vasculaires.

11 - Améliore le taux de cholestérol

Toujours en lien avec les risques cardio-vasculaires, le cholestérol.

Il existe deux types de cholestérols : le bon qui se nomme le HDL et le mauvais pour notre santé qui est le LDL.

La consommation de miel permet de baisser le mauvais cholestérol (LDL) et d'augmenter le bon (HDL).

Il existe de nombreuses études sur le sujet dont celle-ci et celle-là.

Et en plus, c'est très bon gustativement. Comme on dit, c'est tout bénef !

12 - Le miel peut faire baisser les triglycérides

Toujours dans le domaine des maladies cardio-vasculaires, un taux élevé de triglycérides dans le sang est aussi un facteur de risque.

Des études ont démontrées que le remplacement du sucre par le miel et sa consommation régulière permet clairement de réduire sa présence dans le sang.

Une étude a même démontré que la présence de triglycérides dans le sang était jusqu'à 19% moins importante sur le groupe de personne ayant consommé du miel comparé à celui ayant consommé du sucre.

13 - Aide à traiter des problèmes de cœur

Beaucoup des bienfaits des miels sont en lien avec le cœur.

On sait aujourd'hui via une étude notamment qu'il aide à dilater les artères du cœur et ainsi améliorer le flux sanguin entrant dans cet organe. En parallèle, il diminue les risques d'apparition de caillots de sang.

Autres précisions concernant les bienfaits des miels

Chaque miel à ses propres vertus. Cela différence comme dit précédemment en fonction de :

  • L'origine florale du miel, c'est à dire son appellation officielle. Exemple : miel de jujubier, miel d'euphorbe, etc.
  • L'origine géographique, donc le lieu de production par les abeilles du miel
  • La récolte du moment. Il se peut qu'une même variété de miel ne propose pas les mêmes vertus d'une récolte à l'autre.
  • La qualité du produit final proposé à la vente. Cela est impacté par la qualité de mises en pot, le conditionnement et de nombreux facteurs liés à la conservation des propriétés naturelles.

Quels sont les contre-indications du miel ? Ses méfaits ?

Le principal risque à la consommation de miel est la contraction de la maladie du botulisme.

Les personnes atteintes sont en grande partie les enfants de moins de deux ans ainsi que les personnes au système immunitaire faible.

Il est donc recommandé de ne pas consommer de miel dans ces deux cas.

Autre cas de figure, les personnes allergiques au pollen d'abeille peuvent faire une réaction si elles consomment du miel non-pasteurisé.

Mis à part cela, il n'y a pas d'autres contre-indications de connues ou des méfaits quant à sa consommation et utilisation locale.

Ramzi Mansouri

Passionné par les produits santé, je participe avec plaisir au blog de Miel & Vertus pour partager mes connaissances, recherches ainsi que ma passion pour les produits naturels.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

You are replying to a comment