Thé vert et diarrhée : quels effets concrets ?

Aller aux toilettes pour soulager son organisme des restes et autres résidus est une habitude importante dans notre quotidien pour être en bonne santé. Avoir une faible fréquence est inquiétant car c'est synonyme de constipation mais aussi une trop grande fréquence l'est tout de même.

La diarrhée est un mal que tout le monde a déjà expérimenté dans sa vie. Petit, grand, vieux, personne n'en est épargné. Plusieurs causes peuvent être à l'origine de la diarrhée. Même si c'est un mal la plupart du temps éphémère, il n'est pas à prendre à la légère car elle peut vite devenir très sérieuse que ce qu'on croit.

Beaucoup de recommandations sont à prendre en compte pour traiter la diarrhée. Certains aliments y participent également pour combler les pertes. Qu'en est-il du thé vert ?

Définition concrète de la diarrhée

La diarrhée est un symptôme du trouble intestinal qui se manifeste par un passage fréquent aux toilettes (plus de 3 fois par jour) et à l'émission de selles molles ou liquides accompagnée ou non de douleurs abdominales et de nausées.

Elle peut être aiguë (ne dure que quelques jours et disparaît de lui-même); persistante (dure entre 2 à 4 semaines) et chronique (plus de 4 semaines à une fréquence accrue ou disparaît et revient au cours des 4 semaines ou plus).

Plusieurs causes peuvent être responsables de la survenue d'une diarrhée.

  • Infection bactérienne ou virale comme la gastro-entérite.
  • Intoxication, allergie ou intolérance alimentaire comme le lactose du lait.
  • Traitement médicamenteux
  • Radiothérapie
  • Malabsorption des aliments
  • Forte émotion (stress, anxiété…)
  • Mauvaise digestion
  • Certaines maladies
  • Certains compléments alimentaires riches en sels minéraux
  • Etc …

La diarrhée peut entraîner de graves complications dans certains cas. Elle peut :

  • Entraîner une déshydratation (grande perte d'eau dans l'organisme)
  • Entraîner un déséquilibre électrolytique (perte de certains éléments importants comme le sodium, le potassium, le magnésium, qui jouent un rôle clé dans les fonctions vitales de l'organisme).
  • Entraîner une insuffisance rénale (les reins ne reçoivent pas suffisamment de sang et de liquides).

Le fait d'aller aux selles quand on a la diarrhée, crée, en effet, une perte d'eau et d'électrolyte dans votre organisme. C'est pour cela qu'il est important de boire beaucoup d'eau pour s'hydrater et beaucoup de liquides pour compenser les pertes.

Pour traiter la diarrhée, certains aliments sont recommandés que d'autres comme la banane, le riz, le pain blanc, des compotes. Il est conseillé de réduire les aliments provoquant des gazs.

Comme il faudrait boire beaucoup d'eau et de liquides, certains boissons sont également recommandées comme :

  • L'eau.
  • Les jus de fruits dilués et sans pulpe
  • Les bouillons
  • Les boissons sans caféine (éviter aussi les boissons gazeuses)
  • Etc…

Quel est l'impact du thé vert sur la diarrhée ?

Dans les boissons à éviter listées ci-dessus, vous avez sûrement notifié les boissons caféinées.

En effet, la caféine a des propriétés laxatives à une certaine dose et peut créer la diarrhée chez certaines personnes qui y sont sensibles. Donc par précaution, il serait mieux de les éviter car, certains aliments et boissons peuvent avoir un effet laxatif; ce qui pourrait aggraver votre diarrhée. Sinon à défaut de les éviter, il est important de réduire leur consommation.

En ce qui concerne le thé vert, il a un effet double sur la diarrhée. Tout d'abord, c'est une boisson caféinée car elle contient de la théine. Mais le pouvoir de cette théine est associée aux tanins, donc n'influence pas de la même manière que la caféine du café.

Cependant, il existe plusieurs variétés de thé vert. Certains thés verts comme le matcha, le gyokuro, et le shinsha sont très forts en théine. Donc ils sont à proscrire quand vous avez la diarrhée. Mais certains thé verts sont faibles en théine, ce qui fait qu'ils ont un potentiel atout dans le traitement de la diarrhée.

Il est démontré que le thé vert a un impact sur la digestion. Les tanins qu'il contient ont un pouvoir calmant sur les muqueuses intestinales et les catéchines ont des propriétés anti-inflammatoires. C'est dans cette optique que les thés verts faibles en théine peuvent contribuer à contrôler la diarrhée.

Cependant, l'impact du thé vert dépend grandement de quel thé vert vous consommez mais aussi de comment vous l'infusez. La qualité du thé vert est importante si on veut des effets notoires. Dans le traitement des feuilles de théier par exemple, les meilleurs sont les thés verts japonais car elles sont torréfiées à la vapeur d'eau contrairement à celles issues de la méthode chinoise qui sont torréfiées au wok (grande cuve).

Cela impacte déjà les feuilles de théier car le traitement par la vapeur conserve la qualité et les propriétés des feuilles tandis que la méthode chinoise dégrade considérablement les principes actifs importants qui ont un effet notoire sur la flore intestinale.

Quant à la manière de l'infuser, une forte température et une longue infusion entraînent la libération d'une quantité élevée en tanins. Ce qui donnera l'effet contraire escompté c'est-à-dire aggravera votre diarrhée car une forte quantité de tanins peut causer une forte constipation ou une diarrhée.

Sur ce, le thé vert peut être recommandé dans une certaine mesure pour combler surtout vos pertes en minéraux mais faites attention à certains points: la qualité du thé vert que vous buvez, la méthode d'infusion, la quantité ingérée car ce n'est pas parce que vous avez besoin de liquide qu'il faudrait prioriser le thé vert toute la journée. N'oubliez pas qu'il contient de la caféine et des tanins. Pour un adulte sans diarrhée en bonne santé, 3 à 4 tasses de thé vert suffisent par jour.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

You are replying to a comment