Teigne de la barbe : symptômes et traitements

La teigne est une pathologie qui existe depuis des millénaires. Comme quand on parle de la peste, certains pensent encore que la teigne est une maladie du moyen-âge. Pourtant, elle existe bel et bien et peut toucher à n'importe quel âge.

Même s'il existe de nos jours, des traitements efficaces contre ce mal, il n'en reste pas moins inconnu du grand public. La teigne est une affection qui touche le cuir chevelu mais qui peut aussi toucher la barbe. Quels sont les symptômes de la teigne de la barbe ? Et quels sont les traitements pour lutter contre ce mal ?

Qu'est-ce que la teigne de la barbe ?

La teigne de la barbe ou tinea barbae est une infection à dermatophyte c'est-à-dire mycosique qui touche la peau et les poils de la barbe et de la moustache.

Une infection à dermatophyte fait référence à une infection fongique causée par des champignons filamenteux spéciaux qui dégradent les tissus kératinisés (cheveux et poils) en se nourrissant de la kératine (protéine fibreuse) les constituant.

Les champignons responsables de la teigne de la barbe sont nombreux et dépendent des animaux infectés avec lesquels on a été en contact. Parmi ceux qui sont plus communs sont : le champignon issu du bétail qui est le Trichophyton verrucosum; celui des chiens, chats qui est Arthroderma vanbreuseghemii ou Microsporum canis ou tout autre champignon du type entrant dans la catégorie du Trichophyton Mentagrophyte, etc …

La teigne de la barbe peut être profonde et superficielle. Elle se caractérise le plus souvent par :

  • Des lésions circulaires douloureuses
  • La perte des poils de la barbe au niveau des zones touchées
  • Des apparitions de pustules purulentes,
  • Des papules purulentes hautement inflammatoires
  • Des gonflements et des rougeurs de la peau dus à l'inflammation.

L'infection peut être plus profonde et manifester des inflammations importantes sous la peau touchant les follicules pileux entraînant une affection semblable à une folliculite.

La tinea barbae profonde est la plus grave et est causée par des dermatophytes zoophiles c'est-à-dire des mycoses provenant des animaux domestiques comme le bétail, le chien, le chat, la souris, le porc etc…

Ce cas touche souvent ceux qui ont été en contact direct ou indirect avec un animal qui souffre de la teigne. Ce type de teigne de la barbe peut causer une alopécie de la barbe définitive c'est-à-dire il est possible que les poils des parties gravement atteintes ne poussent plus.

La teigne de la barbe peut être moins caractérisée chez d'autres personnes atteintes. C'est la superficielle. Quelques symptômes moins graves peuvent s'observer comme :

  • Une folliculite pustuleuse légère
  • Des plaques érythémateuses
  • Quelques poils qui tombent
  • Et quelques vésicules pustuleuses autour des plaques

La teigne de la barbe superficielle est plus causée par des champignons comme le Trichophyton rubrum et le Trichophyton violaceum.

Ce type de teigne se transmet quand on entre en contact direct ou indirect (par objet contaminé) avec une personne infectée par la teigne.

Elle est aussi appelée la teigne du barbier car, on l'identifiait chez les personnes allant chez les barbiers qui utilisaient les mêmes accessoires (rasoirs, peignes, serviettes etc…) non stérilisés pour leur clientèle.

Elle est moins grave mais très contagieuse.

Comment traiter la teigne de la barbe ?

Le traitement de la tinea barbae se fait par l'application de compresses chaudes qui permettront d'éliminer les croûtes et les résidus de peau morte.

Pour cela, dans la plupart des cas, il est nécessaire de couper la barbe car les poils sont infectés.

Ajouter à cela, la prescription d'un antifongique oral est automatiquement prescrit pour l'élimination des champignons car ce sont des organismes très résistants.

Parmi les antifongiques prescrits, on peut citer la griséofulvine qui est considérée comme le meilleur traitement et le plus toléré même si elle possède de nombreux effets secondaires possibles; la terbinafine, les dérivés azolés comme le fluconazole, l'itraconazole.

Aussi, peuvent s'ajouter des produits antifongiques comme une crème, une lotion, un shampooing pour agir en complémentarité avec l'antifongique oral pour l'élimination des champignons.

Des antibiotiques topiques ou oraux sont également parfois prescrits pour agir sur une infection bactérienne survenue entre temps ou pour prévenir son apparition.

Si le patient est bien traité, la guérison est observée en 4 à 6 semaines de traitement.

Cependant, pour éviter un risque de contagion, il est recommandé :

  • Au patient d'être en isolement pendant le temps du traitement.
  • De rechercher la source de contamination
  • Traiter les animaux chez le vétérinaire qui est la source de la contamination
  • Traiter les autres membres de la famille pour éviter une propagation
  • D'éviter d'échanger certaines affaires avec le contaminé comme les brosses, les peignes, les serviettes, lame de rasoir, etc.

Découvrez nos autres articles pour le soin de la barbe :

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

You are replying to a comment