Beaucoup de parents sont conscients du fait que les bébés et les nourrissons de moins d'un an ne devraient pas manger de miel cru parce qu'il comporte le risque de bactéries botuliques pour eux. Le miel contient un certain type de bactéries qui peuvent conduire au botulisme chez les nourrissons. Comme le système digestif des nourrissons de moins de 1 an n'est pas assez développé pour controler en toute sécurité toutes les bactéries contenues dans le miel cru, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux USA recommandent qu'aucun bébé de moins de 1 an ne devrait avoir du miel cru.

Cependant, les parents peuvent se demander que si les bébés ne peuvent pas manger du miel, les mêmes règles s'appliquent-elles aux bébés qui ne sont pas encore nés ? Est-il sans danger pour une femme enceinte de manger du miel, ou le fait de manger du miel pourrait-il nuire à son bébé et au fait qu'il puisse naitre ?

Pourquoi le miel est-il dangereux ?

Le principal risque du miel, selon le CDC, est qu'étant donné qu'il s'agit d'un aliment cru, il contient des bactéries qui peuvent mener au botulisme. Le botulisme est une maladie qui entraîne la paralysie de l'organisme et qui est causée par des neurotoxines produites par une souche de spores bactériennes appelée Clostridium botulinum.

Une fois que les spores bactériennes sont dans le corps, elles produisent la neurotoxine botulique, ce qui est dangereux pour les humains et cause la paralysie dans le corps. Le botulisme est causé par une bactérie qui est en fait présente dans le sol et sur la poussière, donc elle est autour de nous presque en tout temps. Il est présent sur presque toutes les surfaces de la maison, des tapis aux comptoirs, même après le nettoyage. Pour les enfants et les adultes en bonne santé, bien que l'ingestion de la bactérie ne soit généralement pas nocive et n'entraîne pas le développement de symptômes de la maladie du botulisme.

Les adultes et les enfants, cependant, sont différents des nourrissons. Le CDC note que certains nourrissons sont plus susceptibles de développer la maladie après avoir ingéré les spores de botulisme. Le miel est connu pour contenir certaines spores de Clostridium, c'est pourquoi il comporte le risque pour les nourrissons, car sa consommation introduira ces spores directement dans le système digestif du bébé.

On ne comprend pas tout à fait pourquoi exactement certains nourrissons développent le botulisme et pas d'autres, mais le CDC recommande qu'aucun nourrisson de moins de 1 an ne mange du miel par mesure de précaution.

L'intestin d'un nourrisson ne s'est tout simplement pas développé au point de devenir celui d'un adulte et il ne contient pas autant de "bonnes" bactéries pour tenir les mauvaises bactéries à distance, ni autant de bactéries à fonction immunitaire pour combattre les mauvaises bactéries. Ainsi, une fois que les spores sont à l'intérieur du tube digestif du bébé, elles peuvent plus facilement croître et produire la toxine botulique, qui est la matière dangereuse qui cause les symptômes.

Les femmes enceintes peuvent-elles manger du miel ?

Si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir dans un futur proche, il y a de fortes chances que vous ayez beaucoup entendu parler des règles et des restrictions concernant ce que les femmes peuvent manger pendant la grossesse.

Il y a les conseils de médecins et d'experts médicaux sur les aliments qui peuvent être les plus bénéfiques pour la mère et le bébé pendant sa grossesse, les mises en garde sur les aliments qui peuvent nuire à l'enfant à naître, et bien sûr, toutes ces suggestions "utiles" que la famille, les amis et même les étrangers peuvent offrir à l'épicerie ou au café.

Malheureusement, tous les conseils sur ce qu'il faut manger et ce qu'il ne faut pas manger peuvent porter à confusion, surtout si c'est la première fois que vous êtes maman. Et même pour les mamans qui ont déjà eu une grossesse, on peut avoir l'impression que les "règles" en matière de nutrition et ce qui est le mieux pour votre bébé changent constamment. La bonne nouvelle, cependant, c'est qu'il existe une réponse simple à la question de savoir s'il est possible ou non pour les femmes enceintes de manger du miel pendant leur grossesse.

Oui, il est tout à fait possible de manger du miel pendant votre grossesse. L'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG aux USA) n'énumère pas le miel dans leur liste d'aliments que les femmes enceintes devraient éviter.

Il y a deux raisons principales pour lesquelles il est tout à fait possible pour les femmes de manger du miel pendant leur grossesse :

- Le système digestif d'une femme peut gérer les bactéries. L'intestin d'un adulte est plus susceptible d'être capable de gérer la colonisation possible des spores de Clostridium parce que le microbiome digestif a été bien établi à l'âge adulte. Il est plus probable qu'il y ait une flore protectrice dans l'intestin d'un adulte qui empêchera les spores de croître, empêchant ainsi le botulisme de se développer. Une flore plus protectrice signifie également moins d'espace pour la croissance des bactéries. La plupart du temps, le botulisme ne peut tout simplement pas se développer dans un tube digestif sain. Et s'il est vrai que le système immunitaire d'une femme peut être affaibli pendant la grossesse, il n'y a aucun changement dans la flore digestive qui entraînerait un risque accru de botulisme.

- Il est peu probable que la toxine botulique passe au bébé. Un article publié dans un grand médecin canadien en 2010 explique qu'en raison de son poids moléculaire, la toxine botulique est peu susceptible de traverser le placenta et d'atteindre le bébé. Cela signifie que même si une femme mange du miel et a les spores du botulisme dans son propre corps, elles ne pourront pas atteindre le bébé. Comme vous pouvez probablement l'imaginer, le botulisme est également très rare pendant la grossesse, il a donc été difficile pour les médecins d'étudier avec précision les effets de la bactérie sur les femmes enceintes et leur bébé. Cependant, le fait que les toxines du botulisme ne peuvent pas passer à travers le placenta signifie également que les femmes qui ont contracté le botulisme pendant leur grossesse n'ont pas eu d'effets négatifs sur leur bébé. Dans les rares cas signalés où une femme enceinte a contracté le botulisme, aucun signe de malformation congénitale ou de botulisme infantile n'a été trouvé.

Information sécurité

Bien que le miel soit généralement considéré comme sans danger pendant la grossesse, les femmes qui ont des problèmes gastro-intestinaux, comme les maladies inflammatoires de l'intestin (MII), peuvent vouloir prendre des précautions supplémentaires pour manger du miel pendant leur grossesse et consulter leur médecin au sujet de ce qu'elles recommandent concernant le miel et tout risque accru de contamination.

Toute affection qui touche le tube digestif ou la flore qui ne fonctionne pas normalement, qu'il s'agisse d'un trouble immunitaire ou d'un trouble structurel, peut affecter le risque de botulisme chez une femme enceinte.

Vous pouvez également consulter votre médecin si vous mangez beaucoup de miel dans le cadre de votre régime alimentaire régulier et si vous avez récemment pris des antibiotiques ou si vous aurez besoin d'un traitement antibiotique dans un proche avenir. Les antibiotiques peuvent avoir un impact sur la flore intestinale normale, la rendant plus vulnérable aux infections de toutes sortes.

Si vous décidez de consommer du miel pendant votre grossesse, vous voudrez peut-être aussi vous assurer d'acheter du miel pasteurisé et certifié par un inspecteur spécialiste en la matière (bien que ce type de miel n'ait pas de bénéfices santé). Bien que le miel cru soit également considéré comme sans danger pendant la grossesse, il est préférable de vous assurer que votre miel soit produit par un apiculteur de confiance qui produit des miels sans danger.

Il est également utile de garder à l'esprit que le miel est toujours principalement composé de sucre, donc si vous surveillez votre poids pendant la grossesse, si vous avez été conseillé par un médecin d'éviter l'excès de sucre, ou si vous avez une condition comme le diabète gestationnel, vous devez limiter vos consommations d'aliments constitués de sucre.

Y a-t-il des avantages pour la santé ?

Avec toutes ces discussions sur le miel et le botulisme, vous pouvez commencer à vous demander si manger du miel en vaut la peine. Y a-t-il des bienfaits pour la santé à manger du miel ou faut-il l'éviter complètement ?

Il y a réellement plusieurs avantages qui peuvent être trouvés en mangeant le miel. Bien qu'en général, le miel ne soit pas considéré comme une source alimentaire particulièrement riche en vitamines ou en minéraux, on pense qu'il présente encore certains avantages nutritionnels.

Des études limitées ont montré que la consommation de miel peut aider à soigner des affections comme l'asthme, aider à guérir les plaies et traiter la toux et les maux de gorge. Le miel peut également être utilisé comme substitut en pâtisserie pour aider à sucrer les desserts et les gâteries. Et, n'oublions pas que le miel est délicieux et peut avoir une grande variété de saveurs, basées sur les variétés locales d'abeilles et de plantes.

Sur Miel & Vertus, nous faisons tout notre possible pour vous fournir un maximum concernant les bienfaits santé de nos produits. Vous pouvez constater sur chaque fiche produit, qu'il s'agisse d'un miel de france ou un miel du monde, des informations importantes concernant les bienfaits santé qui sont nombreux pour chaque miel.

Un mot pour finir

Bien qu'il soit important de maitriser votre régime alimentaire en tant que femme enceinte et qu'une alimentation adéquate puisse vous aider à fournir toutes les vitamines et minéraux dont vous et votre bébé avez besoin, il n'y a aucune raison de cesser de manger du miel pendant votre grossesse. Vous devriez être conscient du risque de manger des aliments crus pendant la grossesse parce qu'ils peuvent contenir des bactéries nocives pour vous et votre bébé, mais heureusement, le miel cru ne comporte pas le même risque.

Le miel ne présente aucun risque, ni pour la femme enceinte, ni pour l'enfant à naître. Ainsi, si vous appréciez le goût du miel dans votre thé, pour sucrer vos plats de pâtisserie ou même pour soulager un mal de gorge, vous pouvez vous gâter en toute sécurité avec du miel pendant votre grossesse. Et si vous choisissez d'apprécier le goût sucré du miel pendant votre grossesse, essayez de vous en tenir aux versions pasteurisées et certifiées, afin d'être sûre que le miel est également à l'abri des autres contaminants. Malgré le fait qu'il ne contienne plus aucun bienfait santé.

< Revenir aux guides d'achats

Visiter notre boutique de miels