Les gens utilisent le miel depuis des milliers d'années pour la cicatrisation des plaies. Bien que nous ayons maintenant d'autres options très efficaces pour guérir les plaies, le miel peut encore être bon pour soigner certaines blessures.

Le miel a des propriétés antibactériennes et un équilibre unique du pH qui favorise l'oxygénation et la cicatrisation de la plaie.

Avant d'entrer de bondir dans votre placard et attraper votre miel, sachez que les professionnels des soins des plaies utilisent du miel de qualité médicale pour guérir les plaies chroniques et autres blessures.

Lisez la suite pour plus d'informations sur les bons et les mauvais moments pour utiliser le miel pour la cicatrisation des plaies.

Le miel est-il efficace pour le soin des plaies ?

Le miel est une substance sucrée et sirupeuse dont il a été démontré qu'elle contient des composants bioactifs qui peuvent aider à soigner les plaies.

Selon une revue de littérature publiée dans la revue "Wounds", le miel offre les avantages suivants dans la guérison des plaies :

- Le pH acide favorise la cicatrisation. Le miel a un pH acide compris entre 3,2 et 4,5. Lorsqu'il est appliqué sur les plaies, le pH acide encourage le sang à libérer de l'oxygène, ce qui est important pour la guérison des plaies. Un pH acide réduit également la présence de substances appelées protéases qui altèrent le processus de cicatrisation de la plaie.

- Le sucre a un effet osmotique. Le sucre naturellement présent dans le miel a pour effet d'extraire l'eau des tissus endommagés (effet osmotique). Cela réduit l'enflure et favorise l'écoulement de la lymphe pour guérir la plaie. Le sucre extrait également l'eau des cellules bactériennes, ce qui peut aider à les empêcher de se multiplier.

- Effet antibactérien. Il a été démontré que le miel a un effet antibactérien sur les bactéries communément présentes dans les plaies, comme le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) et les entérocoques résistant à la vancomycine (ERV). Une partie de cette résistance peut être due à ses effets osmotiques.

La plupart des professionnels de la santé utilisent un type spécifique de miel sur les plaies appelé miel de Manuka, ou miel de thym entre autres. Ce miel provient d'arbres Manuka. Le miel de Manuka est unique en ce qu'il contient le composé méthylgloxal. Ce composé est cytotoxique (tue les bactéries) et est une petite molécule qui peut passer plus facilement dans la peau et les bactéries. Mais celui de thym reste le meilleur au monde en la matière.

Miel et types de plaies

Les professionnels de la cicatrisation des plaies ont utilisé du miel pour traiter les types de plaies suivants :

- furoncles
- brûlures
- plaies et ulcères non cicatrisants
- sinus pilonidal
- ulcères veineux et diabétiques du pied

Les chercheurs ont mené diverses études sur l'efficacité du miel dans le traitement de diverses plaies. La Revue Cochrane a publié une analyse documentaire à grande échelle de 26 essais cliniques de ce genre, qui a porté sur un total de 3 011 participants.

Les chercheurs ont conclu que le miel semble aider à guérir les brûlures d'épaisseur partielle et les plaies post-opératoires infectées mieux que de nombreux traitements conventionnels. Cependant, il n'y avait pas assez d'études à grande échelle et de grande qualité pour faire des recommandations concluantes pour d'autres types de plaies.

Comment appliquer le miel pour les plaies ?

Si vous avez une blessure ou une brûlure qui ne guérit pas, il est important de consulter un médecin avant d'utiliser du miel sur la blessure. Demandez au médecin si le miel est une possibilité de traitement.

Pour les plaies graves, il est préférable qu'un médecin ou une infirmière vous montre comment appliquer le miel la première fois. C'est parce que la quantité de miel et la façon dont le pansement est appliqué peuvent avoir un impact sur l'efficacité de la guérison de la plaie.

Conseils pour l'application de miel sur les plaies

Si vous appliquez du miel sur des plaies à la maison, voici quelques conseils généraux d'application.

- Commencez toujours par des mains et des applicateurs propres, comme de la gaze stérile et des embouts en coton.

- Appliquer d'abord le miel sur un pansement, puis appliquer le pansement sur la peau. Ceci aide à réduire la saleté du miel lorsqu'il est appliqué directement sur la peau. Vous pouvez également acheter des pansements imprégnés de miel, comme les pansements de marque MediHoney, qui sont sur le marché depuis plusieurs années. Une exception est, si vous avez un lit de blessure profond, tel qu'un abcès. Le miel doit remplir le lit de la plaie avant l'application du pansement.

- Placez un isolant propre et sèche sur le miel. Il peut s'agir de compresses de gaze stériles ou d'un pansement adhésif. Un pansement occlusif est préférable au miel parce qu'il empêche le miel de s'infiltrer.

- Remplacer le pansement lorsque le drainage de la plaie sature le pansement. Au fur et à mesure que le miel commence à cicatriser la plaie, les changements de pansements seront probablement moins fréquents.

- Lavez-vous les mains après avoir pansé la plaie.

Si vous avez des questions concernant l'application de miel sur votre plaie, consultez un médecin.

Types de miel utilisés sur les plaies

Idéalement, une personne devrait utiliser du miel de qualité médicale, c''est à dire un miel cru ayant conservé ses propriétés médicinales, qui est stérilisé et donc moins susceptible de provoquer des réactions du système immunitaire.

En plus du miel de thym et de Manuka, d'autres formes vendues pour la guérison incluent le Gelam, Tualang, et MediHoney, qui est un nom de marque pour un produit où le miel a été stérilisé par irradiation gamma.

Quelles sont les complications possibles du miel pour les plaies ?

Il est toujours possible que le miel ou son contenant soit contaminé ou qu'une personne ait une réaction allergique. Parfois, c'est au pollen d'abeille qui est naturellement présent dans le miel.

Réactions allergiques

Les signes que vous pourriez avoir une réaction allergique au miel incluent :

- vertige
- enflure extrême
- nausée
- picotement ou brûlure après application topique
- difficulté à respirer
- vomissement

Si vous éprouvez ces symptômes, retirez de votre peau le miel et consultez un médecin. Ne réappliquez pas le miel avant d'en avoir parlé à un médecin.

Risques liés au miel cru

Certains chercheurs se sont inquiétés de l'utilisation de miel cru, fabriqué à partir de rayons de miel et non filtré, pour le traitement des plaies. Ils pensent qu'il y a plus de risques d'infection en utilisant ce type de miel.

Bien qu'il s'agisse davantage d'une idée que de quelque chose qui a fait ses preuves, il est important d'être conscient des risques, selon la revue Wilderness & Environmental Medicine.

Inefficace

Il est également possible que le miel ne puisse pas guérir votre blessure. Les applications régulières sont nécessaires pour voir les bénéfices de l'utilisation du miel sur les plaies. Cela peut prendre une semaine ou plus. Si vous ne constatez aucune amélioration, consultez un médecin ou une infirmière.

En bref, pour résumer

Il a été démontré que le miel de qualité médicale sur les plaies aide les personnes souffrant de plaies chroniques et non cicatrisantes. Le miel médical a des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et même anti-odeurs qui peuvent aider les personnes souffrant de plaies chroniques.

Vous devriez toujours consulter votre médecin avant d'utiliser ce type de miel pour vous assurer qu'il est sécuritaire d'appliquer sur la plaie.

< Revenir aux guides d'achats

Visiter notre boutique de miels